Gece au Musée des Beaux-Arts de Lyon : étude qualitative et quantitative des outils de médiation

Depuis maintenant plusieurs années Gece a mis son expertise dans les études de publics dans le secteur culturel à profit pour accompagner les musées dans leur maitrise de l’évolution de la médiation.

La médiation est aujourd’hui pour les musées aussi importante que la conservation. Pourquoi posséder un grand nombre d’œuvres, et parmi celles-ci certaines considérées comme majeures, si le visiteur se perd dans les étages ou ne sait pas trop où donner du regard ?

Les musées mettent donc à la disposition de leurs publics des outils d’aide à la visite, ou outils de médiation, que ceux-ci soient sur supports classiques (plans, dépliants…), ou numériques, sans oublier la médiation humaine. La muséographie ne peut s’adapter aux évolutions des publics et des techniques sans point précis de la perception de l’existant par les visiteurs ni écoute de leurs attentes.

Affiche-Los-Modernos-au-musee-des-beaux-arts-de-Lyon

Exposition Los Modernos au musée des Beaux-Arts de Lyon

Dans ce sens le Musée des Beaux-Arts de Lyon a sollicité Gece pour une étude qualitative et quantitative des outils de médiation : comment les visiteurs s’approprient-ils ces outils, s’informent-ils avant leur venue et de quelle manière, que pensent-ils des informations reçues par plan, étiquettes, cartels, dépliants (« Parcours thématiques », « Œuvres en poche »…), fiches de salle, audioguides, applis mobiles…, quelles sont leurs attentes précises par rapport à ces outils… Autant de questions, qui, pour tout musée ne peuvent rester sans réponse. Gece met son expérience et sa méthodologie rigoureuse au service des musées pour une bonne maitrise de l’évolution muséographique.

>> Article à retrouver sur le Sitem

Menu