Les nouvelles pratiques culturelles des Français avec le confinement

L’étude menée auprès des Français durant la période inédite du confinement a permis de mettre en lumière de nouvelles pratiques culturelles. Le cabinet GECE a réalisé, à la demande de la Cité des Sciences et de l’Industrie (Universcience) une vaste enquête afin d’étudier l’impact de la crise du COVID-19 sur les pratiques culturelles et de loisirs des Français.

 
pratiques culturelles

©pixabay

GECE a mis son expérience de 15 ans d’études dans le secteur de la Culture au service de cette enquête réalisée entre le 27 et le 30 avril 2020 auprès de 1200 personnes. Cette étude « en confinement » permet de mesurer les représentations et les attentes des publics, et plus largement des Français, vis-à-vis de la culture « de sortie ».

Les principaux questionnements émis pour cette enquête portent sur les axes suivants :

  • A-t-on vu émerger de nouvelles pratiques culturelles, notamment numériques ?
  • Ces pratiques peuvent-elles se pérenniser ? s’ancrer dans le quotidien des individus même après le confinement ?
  • Comment les Français envisagent-ils de retrouver leurs habitudes, de fréquenter à nouveau les établissements culturels dans ce contexte pandémique ?
  • Le confinement est-il toujours synonyme de temps libre, et si oui comment ce gain de temps est-il occupé ?

Les résultats montrent que 77 % des Français ont pratiqué au moins une activité culturelle pendant le confinement. Plus de 75 % des Français jugent essentielles de mettre en place des mesures de distanciation et de désinfection dans les institutions culturelles.

Retrouvez les résultats de cette enquête dans les liens ci-dessous :

Si vous souhaitez en voir plus sur les autres études menées par l’institut, rendez-vous sur slideshare.

Menu