La Cité de la Mer : Un baromètre des publics pour les quatre prochaines années

Située dans l’ancienne gare maritime transatlantique de Cherbourg-en-Cotentin, la Cité de la Mer est un musée maritime consacré à l’exploration sous-marine et à la découverte des grandes profondeurs.

La Cité de la Mer, un musée dans un lieu emblématique du 20e siècle

La Cité de la Mer, ouverte depuis 2002, attire aujourd’hui les passionnés d’exploration sous-marine et des profondeurs.

Le musée, situé dans l’ancienne gare maritime transatlantique, est célèbre pour abriter Le Redoutable, le plus grand sous-marin visitable au monde.

Cependant, ce n’est pas son seul attrait. Le musée propose également un espace dédié au Titanic, exposant 43 objets remontés de l’épave la plus célèbre du monde. En 1912, 281 personnes ont embarqué sur ce paquebot légendaire lors de son unique escale continentale à Cherbourg. À cette époque, et pendant les années qui ont suivi, la ville était surnommée « Porte des Amériques ».

Enfin, le musée invite à suivre les traces des explorateurs des abysses et des engins qui ont marqué l’aventure sous-marine. Dans la grande galerie des engins et des hommes, on peut admirer par exemple un Mir russe, un Alvin américain ou un Nautile français.

Un baromètre des publics sur les quatre prochaines années

Avec près de 300 000 visiteurs en 2023, le Cité de la Mer a besoin de connaître ses publics afin de répondre à leurs attentes. Pour ce faire, notre institut a été mandaté afin de réaliser le baromètre des publics de la Cité de la Mer pour les quatre prochaines années.

Cette étude permettra de définir précisément le profil sociodémographique des publics du musée. Elle permettra aussi de répondre à des questionnements concernant les attentes la connaissance de l’offre des visiteurs en amont. La problématique du rapport qualité/prix sera aussi abordée dans ce questionnaire. Enfin, il est aussi question de fidélisation. Quelle est la part de primo visiteurs ? Comment faire en sorte que les primo visiteurs reviennent ?

Le recueil des questionnaires se fera par e-mailing grâce à une collecte d’e-mails faite en sortie de visite. En parallèle de ce baromètre, une enquête qualitative se déroulera. Cette enquête « annexe » permettra d’approfondir les résultats obtenus dans le cadre du baromètre.